Archives | 2016

La rédaction de vitagate.ch et l’entreprise Holle baby food Sàrl organisent à nouveau le très apprécié concours de photos de bébé. Participez et gagnez de merveilleux prix.

Enregistrez une belle photo de votre bébé (0 à 3 ans) sur notre galerie de photos jusqu’au 20 juin 2016, dernier délai. Les 30 enfants qui auront obtenu le plus de voix participeront à la sélection finale. Un jury désignera les gagnants. Le bébé vainqueur remportera une séance photo professionnelle d'une valeur de 1000 francs qui aura lieu durant l’été 2016 en Suisse. Les frais de déplacement ne sont pas compris et doivent être pris en charge par la famille du gagnant. Cinq bons pour des aliments pour bébé d’une valeur de 250 francs chacun sont aussi à gagner. Les prix sont offerts par l’entreprise Holle baby food Sàrl.

Participez maintenant !

04/16

Emission « Kassensturz » du 11 Octobre 2016 de la télévision suisse : Informations sur les esters d’acides gras MCPD et les esters glycidyliques dans l’alimention, en particulier les laits infantiles

Le secteur de l’alimentation pour les nourrissons est l’un des secteurs dans lesquels les attentes en matière de qualité sont parmi les plus élevées. Une alimentation adaptée pose les bases d’un développement sain du nourrisson et ce, pour l’ensemble de la vie. L’allaitement fournit la meilleure nutrition pour un nourrisson. La composition du lait maternel offre la combinaison nutritionnelle idéale à l’enfant. Cependant, dans le cas ou le lait maternel ne suffit pas ou lorsque l’on préfère renoncer à l’allaitement, les laits infantiles sont une alternative.

La loi définit un cadre très précis pour la composition de ces laits et poursuit un objectif : atteindre une composition nutritionnelle aussi proche que possible du lait maternel. Pour respecter les prescriptions légales concernant la composition des acides gras, il est nécessaire d’avoir recours à des huiles végétales. Ces huiles sont au préalable raffinées, une étape indispensable. Elles peuvent alors être destinées à l’alimentation et conviennent ainsi à la fabrication de laits infantiles. Le raffinage de l’huile permet aussi de prolonger la durée de vie du produit. Des produits à base d’huiles non raffinées seraient en peu de temps rances.

Depuis 2007, nous savons que lors du processus de raffinage des huiles végétales, diverses substances susceptibles d’être cancérogènes peuvent apparaître. Il s’agit des dénommés esters d’acides gras du 3-monochloro-propanol-1,2-diol (MCPD) et du glycidol. Lors de la publication de ces résultats, l’industrie alimentaire a commencé à rechercher des techniques alternatives pour le raffinage des huiles et des matières grasses et a réussi à baisser les teneurs d’esters glycidyliques et d’esters d’acides gras MCPD apparaissant à cette occasion. Avec ses fournisseurs d’huiles, Holle a également fortement optimisé les processus lors du raffinage des huiles et a ainsi nettement diminué la teneur en esters.

Une nouvelle étude toxicologique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), publiée en mai 2016 montre désormais qu’une baisse supplémentaire du taux des esters glycidyliques et des esters d’acides gras MCPD est nécessaire. Tous les fabricants de laits infantiles sont à nouveau confrontés à un défi de taille. Sur la base de résultats d’études menées sur des animaux, l’étude EFSA propose une nouvelle dose journalière maximale tolérable d’esters de 0,8 µg / kg de poids corporel par jour.

Holle baby food est conscient de cette demande et met tout en œuvre pour réduire de manière drastique les quantités d’esters glycidyliques et d’acides gras MCPD dans ses laits infantiles. Pour ces substances il n’existe actuellement pas encore de valeur limite légale. Depuis la publication de l’étude de l’EFSA au mois de mai, d’importantes recherches ont été réalisées par mesure de sécurité pour obtenir une composition modifiée des huiles et une optimisation accrue des processus de raffinage. Aujourd’hui nos avancées sont telles, que nous devrions sous peu pouvoir faire une production test d’un premier lait infantile avec une composition d’huiles optimisée. En cas de réussite de cette production pilote et après une période test de 4-6 mois, la totalité de la gamme de laits infantiles pourra progressivement être modifiée. Tous les laits infantiles Holle fabriqués jusqu’ici et actuellement disponibles à la vente sont d’un point de vue qualité irréprochables et remplissent les hautes exigences liées à la fabrication de laits infantiles de grande qualité. Les actuelles propositions de la Commission Européenne en matière de teneurs maximales légales d’esters glycidyliques et d’acides gras MCPD dans les laits infantiles sont respectées.

Les esters glycidyliques et d’acides gras MCPD sont en principe contenus dans toutes les huiles végétales raffinées et dans toutes les matières grasses, et donc pas seulement dans l’huile de palme souvent évoquée par les médias. L’huile de palme utilisée par Holle dans ses laits infantiles provient d’un mélange d’huiles, associant également huile de tournesol et huile de colza. Sa consistance visqueuse et son point de fusion élevé, en font un ingrédient particulièrement adapté et elle contribue à atteindre un taux d’acides gras saturés proche du lait maternel. L’huile de palme fait l’objet de critiques croissantes, entre autre car d’importantes quantités proviennent de plantations pratiquants la culture sur brûlis situées en Asie du Sud-Est. L’huile de palme biologique utilisée par Holle provient d’une culture durable réalisée en Colombie. Elle est certifiée par les normes strictes de la Table ronde sur l’huile de palme durable, la Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO) créée à l’initiative de WWF. Sa fabrication tient compte de nombreux standards sociaux et des directives écologiques. Car, outre les normes strictes de qualité concernant l’alimentation infantile, une production éthique et socialement responsable fait également partie de la philosophie de l’entreprise Holle.

10/2016